Parcours

Introduction

Parcours croisés, telle est l’expression qui pourrait peut être le mieux qualifi er la démarche d’Alain Blesing. De 1975 à 1982, il fait partie du milieu du rock progressif français principalement au sein des groupes Eskaton, Foehn et Arsenal, menant en parallèle des études de musicologie à Paris VIII (maîtrise en 1981) et une formation en musicothérapie.

Entre 1981 et 1985, la découverte du jazz et son travail avec Jef Gilson l’amènent à étendre son langage musical et lui permettent de commencer à jouer avec des musiciens de la scène jazz (Roger Guérin, Sylvain Beuf, Hal Singer, John Hendelsman, Stéphane Persianni...).

En 1987, il rencontre Senem Diyici qui lui fait découvrir l’univers des musiques traditionnelles et pour laquelle il écrira un premier répertoire à partir de thèmes traditionnels de Turquie (Takalar la Lichère 1989). Depuis cette époque, sa double activité d’instrumentiste et de compositeur l’a amené à enregistrer une vingtaine d’albums sous son nom ou en tant qu’invité, et à participer à un nombre très important de concerts, ce, aux côtés de musiciens(nes) tels que Senem Diyici, Lenhart Aberg, Okay Temiz, Didier Levallet, Kamao Dahoud, Ivo Papazov, Yves Rousseau, Claude Barthélémy, François Thuillier, Eric Marchand, Denis Badaud, Philippe Deschepper ou encore Jean Marie Machado,... Membre du quartet de Senem Diyici depuis 1991, il revient en 2003 à des couleurs plus électriques et crée le trio Three Sides Theory avec Yves Rousseau (contrebasse) et Christophe Marguet (batterie).

En 2004 aux Rencontres Internationales de Jazz de Nevers, il crée le septet Songs from the Beginning avec en invités Hugh Hopper et John Greaves, autour de relectures de pièces phares du rock progressif des 70’s (Henry Cow, Soft Machine, King Krimson entre autres). Le disque éponyme paru en 2007 a été unanimement salué par la presse rock. La même année il crée à la Scène Nationale de Montbéliard Chaosmos les Rôdeurs d’Univers suite pour orchestre et récitant sur un texte de l’astronome Jean-Pierre Verdet.

En 2006 il lance la Théorie des Cordes, grand ensemble constitué de 10 guitares électriques, une mandoline, contrebasse et batterie. Cette formation travaille sur des pièces de commandes (Claude Barthélémy, Dominique Pifarély, ...) ainsi que sur des relectures de John Mc Laughlin ou encore de Robert Fripp et a donné son concert de création en Novembre 2008.

2008 voit également la naissance du projet Just on 6 solo acoustique, d’un duo avec Claude Barthélémy et du quartet Mad Kluster” avec Bruno Tocanne (batterie), Fred Roudet (trompette) et Benoît Keller (contrebasse).

Principaux concerts et festivals

Festivals Frances
Europa Jazz , Festival de Nevers, TBB Jazz Festival, Mulhouse, les Vans, Jazz et Polar, Jazz on the CUC, Marne la Vallée, Bagneux Mélodie, Printemps de Bourges, Festival Méditerranéen, Festival Django Reinhart, Festival de Calvi, Jazz en Franche Comté, Les Estivales de Metz, Musique de Traverses, St Chartier, Festival de Cluny, Festival dUzès, Festival des Musiques Innovatrices,Viva Cités, Les Tombées de la Nuit, Fête de l'Humanité, Festival de Niort, Les Musicales du Puy, les 7 Nuits d'Encens, Bastia, Bonifaccio, Festival Plein Jazz, Festival Arras, l'Eté de Vaisons, 1000 Jazz Festival, les Balades de Bourges, Jazz aux Ulis ,Jazz d'Or, Festival Ilotopie, Jazz en Champagne, festival d'Aix en Provence, Jazz au Fil de l'Eau,Chalon dans la Rue, Oloron St Marie, Festival de Commercy, Femmes Nomades, Jazz dans les Feuilles, Jazz et Terroir, Morgon en Fanfare, Festival de Vauvert, Festival de Robion, les Musicaves, les Nuits de Villaret, Festival de Chaumont, le Arts de la Voix,...

Tournés Internationales
Autriche, Allemagne, Belgique, Canada, Pays Bas, Italie, Grèce, Moldavie, Ukraine, Syrie, Tunisie, Turquie, Israèl, Espagne

Théâtres et centres culturels
Le Bataclan, L'Elysée Montmartre, Institut du Monde Arabe, Opéra de Lyon, CAC de Limoges, Evry, Tarbes, Pau, Evreux, Cannes, Nice, Béziers, Cherbourg, Annecy, Chambéry, Orléans, Genevilliers, La Ciotat, Marseille, Toulon, Perpignan, Oullins, Aubenas, Chalon-sur-Saône, Dijon, Briançon, Toulouse, Thionville, Tours, Chinon, Palaiseau, Berre l'Etang, Royan, Angoulème, Cognac, La Roche sur Yon, Dinan, Bréhal, Nyons, Avon, Charlevilles, Poitiers, Nîmes, Montbéliard, Saverne, L'Isle Adam, Chartres, Quimper, Tulle,...

Jazz clubs
Le Café des Anges, le Café de la Plage, le New Morning, Roanne, l'Ajmi, le SceauxWhat, le Baiser Salé, les Alligators, Théâtre Dunois, Colmar, les Trinitaires, l'Opus Café, le Vauban, La Dame Bleue, Besançon, Nilvanges, Jazz Club de Dunkerke, Le Masque à Jazz, les Instants Chavirés, La Clef, la Cave Dimières, Ajaccio, le Passage du Nord Ouest, Jazz au Bistrot, La Luciole, La Cave à Musique, L'Arrosoir, la Bouche d'Air, le Pannonica, la Ferme de Font Robert, le Yalta, le Duc de Lombards, le Sunside, le Carré Bleu, le Club de la Chesnaie, La Tour Rose, le JAM, l'Olympic Café, les 7 Lézards, Musiques au Comptoir, le Triton, Jazz Club d'Auxerre, le Pannonica,...

Pédagogie et sensibilisation

1991/92 Série de master class et d'ateliers à l'ENM de Cherbourg
D'jazzenJeu création pédagogique pour le festival Jazz on the CUC.

1992/94 Tournées pour les Jeunesses Musicales de France et stages sur les musiques traditionnelles à l'AGHIA/Ajaccio (Senem Diyici quartet).

1995 Tournée pour les Jeunesses Musicales de Belgique/Luxembourg et Concerts scolaires en Région Midi-Pyrénées.
Ateliers à l’IUFM d’Agen (Senem Diyici quartet).

1997 master class à l'ENM de Nîmes : écriture d'une pièce pour la Médaille d'Or de Percussions (« Coincidences » pour percussionniste solo).
Concerts scolaires à Angoulême, Cognac et Cherbourg

1993/98 Ateliers d'orchestre et classes de guitare (Formation Pro Musica).
Enregistrement et concerts avec les classes de guitare.

2000 Master class musiques traditionnelles au CNR de Poitiers.
Concerts scolaires à Quimper (Senem Diyici quartet).

2001 Résidence avec l'octet d'Alain Blesing sur Strasbourg, Metz et Commercy (ateliers d'orchestre, 16 concerts scolaires, 4 concerts avec les élèves des écoles de musique, orchestres d'harmonie amateurs et groupes locaux).

2002 Ecriture de 3 pièces pour le choeur de l'ENM du Creusot.

2003/2004 Ecriture de 5 pièces pédagogiques et ateliers d'orchestre avec l'harmonie de Hérimoncourt.
Session de sensibilisation aux croisements musicaux pour les professeurs du CNR de Chalon sur Saône.
Master Class au Jazz Club de Dunkerque et Ateliers de Jazz du Festival de Cluny.

2005 Master class et ateliers d'orchestres dans le cadre de la formation Pro Musica
Ateliers de Jazz du Festival de Cluny.

2006 Continuation du travail avec les élèves de la formation ProMusica.
Ateliers de Jazz du Festival de Cluny.
Concerts scolaires en duo avec Senem Diyici et master class à l'ENM dans le cadre de la saison D'Jazz à Nevers.
Ateliers d'orchestre à l'ENM de Niort dans le cadre du Festival de Jazz de Toulouse sortie de Autres Chemins sur cordes, méthode de perfectionnement pour guitaristes aux Editions WMP.

2007 Ecriture et création de Rencontres avec les Djins avec Senem Diyici et 120 enfants des classes primaire de la ville de Bavan (commande de l'Allan, Scène nationale de Montbéliard).
Ateliers avec les classes de guitare de la formation Pro Musica.
Concerts scolaires en duo avec Senem Diyici à Perpignan.

2008 Ecriture de Pas de Panique sur des textes de Rolande Topor pour un esmeble consitué d’élèves de la formation Pro Musica du CRR d’Avignon.

Extraits de presse

« Parfois proche du jazz au début des années soixante-dix, ne serait-ce que par de longues plages de solo, le rock progressif a bercé la jeunesse musicale d’Alain Blesing. Il était naturel qu’un retour aux sources s’impose à lui un jour ou l’autre. C’est chose faite avec une co-production de Jazz sous les Pommiers où le guitariste, en septet, a invité John Greaves et Hugh Hopper, respectivement membres des National Health et de Soft Machine, à reprendre avec lui des « standards » du rock de cette époque. Nombreux sont les nostalgiques de cette musique, et une partie d'entre eux s'est retrouvée au théâtre de Coutances vendredi en fin d’après-midi. Il suffisait d’entendre les réactions enthousiastes dans la salle à la simple évocation de Soft Machine ou de King Crimson pour s'en rendre compte... Les compositions choisies, aux arrangements très réussis signés notamment par Philippe Botta et François Verly se prêtaient magnifiquement à l'improvisation jazz, « l'appelant » même. Les entendre interprétées ainsi sur scène par des musiciens actuels permettait de se rendre compte de la modernité de certains thèmes de cette époque. Se sont ainsi succédés sur scène des titres des Who (une belle version très dépouillée de Behind blue eyes), de Soft Machine, Jimi Hendrix, de Led Zeppelin et, pour finir, une superbe reprise du fameux Starless and Bible Black de King Crimson. » Reportages sur le vif / Jazz sous les Pommiers 2005

« Au-delà de la densité vibratoire dégagée et du choix de l'instrumentation, c'est l'écriture qui force au respect et finit par nous convaincre..Un disque qui évite les habituels écueils de l'exotisme facile. » Jazzman

« ...une joie palpable de jouer, de nouvelles couleurs, une dynamique constante, une bonne humeur,... autant de qualités qui aideront à faire passer le message au cours de la longue résidence qu'ont entamée ce samedi Alain Blesing et ses musiciens » DNA

« ...les cartons conçus par Alain Blesing, nuancés, à la fois logiques et merveilleux. Blesing confirme ici quel magicien des sons il est... » Jazz Magazine

« Belle rencontre. Deux musiciens qui travaillent ensemble depuis un sacré bout de temps et qui cèdent enfin à la nécessité d'approfondir leurs préoccupations communes... ...plus à découvert dans le parti pris parfois sauvage de l'improvisation, que les antécédents d'autres couples guitare-contrebasse (Towner/Vitous ou Metheny/Haden par exemple), moins radical que les manifestes informels de Derek Bailey et Joelle Léandre...Un déplacement passionnant » Jazzman

« ...les images de ce désert turc ont formidablement inspiré Blesing, dans la conception de cet album, comme dans la direction d'ensemble... Une réussite » Le Monde de la Musique

« Alain Blesing nous avait déjà prouvé ses talents de guitariste sur de nombreux disques... Avec cet album, (il) se distingue plus en qualité de compositeur » Trad Magazine

« La fusion s'opère sans heurts et sans brusquerie, entremêlant harmonieusement la poésie âpre de la chanteuse aux subtiles orchestrations d'Alain Blesing » Jazz Hot